Les contes de Maman Fonfon

, par noreply@blogger.com (Le Flâneur)

Maman Fonfon a été l'une des toutes premières émissions jeunesse à la télé de Radio-Canada. Elle a été diffusée de 1955 à 1962, à une époque où les téléviseurs commençaient seulement à entrer dans les foyers québécois. Maman Fonfon est donc moins connue des enfants de l'après-guerre que d'autres émissions jeunesse qui ont été diffusées quelques années plus tard, comme Bobino (1957-1985) ou La Boîte à Surprise (1956-1972). Il n'y a jamais eu de reprise de Maman Fonfon, contrairement à Pépinot (1954-1957) que l'on a revu jusqu'au début des années 70.

Je n'ai aucun souvenir précis de l'émission, sinon de la chanson thème « Ainsi font font font les petites mains adroites » qui était dérivée d'une vieille chanson enfantine composée au 15e siècle : « Ainsi font font font les petites marionnettes ». J'ai trouvé sur Youtube cet extrait d'une émission de 1957 dont le sujet était la fêtes des Rois :


L'interprète Claudine Vallerand (1908-2001) était âgée d'environ cinquante ans. Sa façon de chanter était ancienne. Elle avait un style autoritaire avec sa baguette de maîtresse d'école et ses reproches aux fonfons et aux fonfonettes. À ses débuts, Bobino avait un peu la même approche à l'égard des tout-petits.

Maman Fonfon a eu ses produits dérivés : des disques et des contes publiés chez Fides. La collection Contes de Maman Fonfon regroupait 19 brochures de 16 pages chacune, avec des illustrations en couleurs d'Hubert Blais, le réalisateur de l'émission. La date de l'édition n'apparaît pas, mais je crois que la plupart des contes, sinon tous, ont été publiés en 1962, la dernière année de l'émission télévisée. Il y en a de très simples, pour les petits, et d'autres plutôt compliqués. En voici quelques-uns :

Le serin Volage

La petite Sylvie est triste quand les oiseaux migrateurs repartent vers le Sud. Son papa qui est marin lui ramène des îles Canaries un serin nommé Volage.

Source : Le Flâneur


Le Violoneux

À la mort de son père, Joseph n'a reçu pour tout héritage qu'un violon. Mais il en joue pour la joie et tout lui vient par surcroît.

Source : Le Flâneur


Le médaillon de Lucia

C'est l'automne. Lucia la petite Italienne doit apporter une feuille d'érable à l'école, mais ne sait pas l'identifier. Josée et Michel l'aident et Lucia gagne un médaillon pour avoir trouvé la plus belle feuille.

Source : Le Flâneur


Le Bonhomme Comme-ci Comme ça

Fonfon et Fonfonnette font un bonhomme de neige avec l'aide de leur chien Miki et des animaux de la forêt : Presto le lièvre, Fino le renard et Majesto l'orignal. Mais le printemps fait fondre le bonhomme qui promet de revenir l'hiver suivant et de passer toute la saison avec eux.

Source : Le Flâneur

Selon Jacques Michon, dans Fides la grande aventure, la collection aurait regroupé dix-neuf titres. Pour ma part, je n'en ai trouvé que dix-huit :

Au Pays des Va-nu-Pieds
La guerre du lion et de la girafe
La Pomme de Nathalie
Le Bonhomme Comme-ci Comme-ça
Le Médaillon de Lucia
Le Pommier tortillé
Le Rêve de Doudou
Le Serin Volage
Le Violoneux
Les Animaux fantastiques
Miki et les arbres
Miki fait les sucres
Monsieur Trop et Monsieur Peu
Pablo et la neige
Qui donc est perdu ?
Reviens Printemps
Soleil de son cœur
Souricette et Cribiche


Voir en ligne : http://leflneur.blogspot.com/2013/1...