Les contributions printanières

, par Audrey Ménard

Les semaines précédant les vacances ont été des plus effervescentes pour les membres du Laboratoire, qui se sont illustrés lors de divers événements scientifiques. Voici un compte-rendu de leurs contributions.

AQUOPSLors du 35e colloque de l’Association québécoise des utilisateurs d’outils technologiques à des fins pédagogiques et sociales (AQUOPS), qui s’est tenu du 11 au 13 avril 2017, Maude Labonté, Steve Quirion et Claudie Vanasse, du RÉCIT de l’univers social, ont animé une variété d’activités. Ils y ont entre autres présenté les tâches pédagogiques réalisées dans le cadre du projet Ressources numériques à l’intention de publics scolaires, lors de la conférence « Des ressources numériques en histoire de 3e et 4e secondaire ».

Le 12 avril 2017, Dany Fougères, professeur au Département d’histoire de l’UQAM, a offert le séminaire         « Montréal et sa proche banlieue à la fin du XIXe siècle. Une première reconfiguration des territoires ? » au Centre de recherche sur la ville. La semaine suivante, il était à la Bibliothèque du Plateau Mont-Royal pour présenter une conférence sur la gestion des ordures à Montréal à la fin du XIXe siècle. L’événement était organisé par la Société d’histoire du Plateau Mont-Royal, partenaire du Laboratoire.

Toujours au mois d’avril, Joanne Burgess, directrice du LHPM, a donné deux conférences sur la thématique de l’alimentation à Montréal. Lors de l’Atelier de l’Honnête Volupté du 27 avril 2017, Mme Burgess a parlé des épiciers du Montréal victorien. Le lendemain, elle était à l’auditorium de la Grande Bibliothèque pour offrir son exposé « Du potager à la table : nourrir Montréal à travers le temps ».

Parallèlement, le 28 avril 2017, le chercheur Alain Roy a proposé une communication intitulée « L’Empire, le Canada et les pratiques documentaires à l’âge victorien de l’information, 1840-1850 » dans le cadre du 15e Forum sur la recherche en bibliothéconomie. Il a aussi participé à l’émission de radio Aujourd’hui l’histoire, diffusée sur Ici Radio-Canada Première le 16 mai 2017. Sa chronique abordait le contexte entourant l’incendie du parlement de Montréal de 1849 et ses conséquences pour la métropole. M. Roy a également publié un texte intitulé « Des emplois pour une élite cultivée : travailler pour l’Assemblée législative de la province du Canada, 1840-1850 » dans le Bulletin d’histoire politique (vol.25, no 3).

Colloque sur le patrimoine bâti judiciaire 2017Le 19 mai 2017, M. Roy et Léon Robichaud, professeur au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke, ont chacun donné une conférence lors du colloque Patrimoine bâti judiciaire, organisé par le Barreau de Montréal et le Centre d’accès à l’information juridique. Le premier a offert une présentation sur le vieux Palais de justice comme témoin d’un projet de capitale, alors que le second a abordé les lieux de justice de Montréal entre 1642 et 1760.

École d'été GRHS-PIREH 2017À la fin du mois de mai 2017, M. Robichaud a également collaboré à l’École d’été internationale du Groupe de recherche en histoire des sociabilités (GRHS), du MIMO et du PIREH, co-organisée par l’UQAM et l’Université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Cette dernière s’est déroulée du 22 au 26 mai 2017 à Paris et avait pour thème : les bases de données en histoire. M. Robichaud a participé à la table-ronde intitulée « Pérennité, archivage et transparence des données ».

46e Congrès Association des archivistes du QuébecEnfin, le Laboratoire s’est illustré au 46e Congrès de l’Association des archivistes du Québec, qui s’est tenu du 31 mai au 2 juillet 2017, par la présentation de plusieurs conférences abordant différents projets de l’équipe. Mme Burgess et Marion Beaulieu, agente de recherche, ont exposé leur important travail d’analyse de l’œuvre de John Henry Walker, graveur montréalais du XIXe siècle. Philippe Michon, collaborateur du Laboratoire, a rebondi sur le sujet en présentant les possibilités offertes par le Web sémantique pour la mise en relation interinstitutionnelle des contenus historiques, en prenant pour exemple le projet sur John Henry Walker. Les différents parcours Historypin réalisés grâce à la collaboration de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) et du Laboratoire ont ensuite été commentés par Jean-François Palomino et Danielle Léger, de BAnQ. C’est un millier d’archives visuelles qui ont, à ce jour, été versées sur le compte Historypin de BAnQ. Mario Robert, chef de la Section des Archives de la Ville de Montréal, accompagné de son collègue Nicolas Bernadz, ont présenté la conférence « Communiquer les photographies et les images des Archives de la Ville de Montréal ». À l’organisation de l’événement se trouvait entre autres Natasha Zwarich, professeure au Département d’histoire de l’UQAM et membre du Laboratoire.

Pour en savoir plus sur les différentes contributions de nos membres, rendez-vous dans les sections « Production scientifique » et « Histoire publique » de notre site Web.

The post Les contributions printanières appeared first on Laboratoire d'histoire et de patrimoine de Montréal.

Voir en ligne : https://lhpm.uqam.ca/nouvelle/les-c...