Les élites et la religion populaire. L’éducation catholique au secondaire québécois, 1870-1920

Sébastien Lecompte-Ducharme
Cet article éclaire la contribution essentielle des matières profanes à l’éducation catholique des futures élites québécoises en revisitant le concept de religion populaire. Par l’analyse attentive du contenu catholique de 170 manuels scolaires, nous montrerons que tout l’enseignement participe à la formation d’élites catholiques modèles, pieuses et informées. Ainsi, l’école catholique du tournant du XXe siècle concilie une certaine conception de la religion populaire avec une instruction résolument élitaire. Nous soutiendrons que les effets de cette formation jouent un rôle déterminant dans la pérennisation du catholicisme durant une bonne partie des XIXe et XXe siècles.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/ehr...