Les heures passées

, par Jean-Louis Lessard

Louis-Joseph Doucet, Les
heures passées, Québec, Chez l’auteur, 1918, 64 p.

Le recueil est dédié à Edmond Le
Moine, « parce qu’il est artiste aimant la littérature canadienne et que
les artistes résument la pensée du sol qu’ils habitent dans l’inspiration
universelle ».

Doucet fait toujours du Doucet :
un poème à saveur historique sur Louis Hébert est suivi d’un poème personnel,
puis d’un poème

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...