Les origines de la fête de Saint-Louis En 1684, l’évêque de Québec, François de...

, par 2e bataillon du régiment de la Sarre

Les origines de la fête de Saint-Louis

En 1684, l’évêque de Québec, François de Laval, décrète que la Saint-Louis sera désormais fête d’obligation pour tous les habitants de la Nouvelle-France. Dès lors, dans la colonie, le 25 août devient un jour chômé, marqué par des observances particulières. Mais les origines de la fête de Saint-Louis sont beaucoup plus anciennes et remontent à la fin du 13e siècle.

C’est le pape Boniface VIII qui ajoute cette célébration au calendrier liturgique en publiant une bulle canonisant Louis IX, en 1297. Neuvième souverain de la dynastie des Capétiens, le très chrétien Louis IX monte sur le trône de France en 1226 et meurt de la peste en 1270, lors de la huitième croisade entreprise dans l’espoir de convertir le Sultan de Tunisie et de délivrer la Terre sainte.

Louis IX, dit « le Saint », fut le premier souverain à conférer un droit divin à la monarchie de France. Maîtres après Dieu en leur royaume, les rois de France allaient désormais être les dépositaires d’un pouvoir absolu.

Fêtée le 25 août, la Saint-Louis est l’occasion pour les rois de France de recevoir les hommages de leur cour et de leurs troupes militaires. En Nouvelle-France, c’est le gouverneur, à titre de représentant le plus illustre de l’autorité royale dans la colonie, qui se retrouve au centre des célébrations.

À Chambly, la fête de Saint-Louis revêt un caractère particulier, puisqu’un premier fort de bois fut érigé au pied des rapides pendant la troisième semaine d’août 1665, alors que l’on s’apprêtait à célébrer ladite fête. C’est précisément en l’honneur des rois de France que Jacques de Chambly, capitaine du régiment de Carignan-Salières, donna le nom de Saint-Louis à ce premier fort.

Sources Parcs Canada

Vive la St-Louis ! Vive Louis IX !


Voir en ligne : https://www.facebook.com/5448085755...