» Les plaisirs de l’hiver sur le versant du Mont-Royal « 

, par Jean Provencher

Heureusement que nous n’avons pas les sentiments pessimistes du bonhomme Voltaire ni la maladie du paradoxe de l’infâme Rousseau. Un hiver sans neige ne serait pas un hiver pour nous, Canadiens. Oui, il nous faut de la neige et beaucoup de neige encore. Quelle joie pour nos enfants lorsqu’ils voient tomber les premiers flocons de […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/02/0...