Les pointillés et les pattes de mouche

, par Histoire Engagee

Malgré mon étonnement - mes propres carnets sont gorgés d’interprétations, d’émotions et autres analyses lyriques de la réalité - j’estime fascinante la démarche de traqueuse du quotidien de Denise. Et si le tri des faits, à l’échelle de notre vie, n’était-il pas l’ultime déploiement de notre subjectivité ? Si les compétences de diariste de Denise n’étaient-elles pas magnifiquement exploitées par sa grande capacité de remémoration ? Bref, que valent les archives de cette dame née en 1933 et que l’avenir leur réserve-t-il ?

Voir en ligne : http://histoireengagee.ca/les-point...