Les pommes de Jos Rousseau

, par Jean Provencher

Cet homme avait mis en place quatre vergers de pommiers dans la paroisse durant les années 1920, selon sa petite-fille aujourd’hui décédée. J’entends encore le fonctionnaire du ministère de l’Agriculture qui me disait en 1976 : « Vous pouvez vous défaire de ces arbres. Un pommier n’est bon pour la production que de sa dixième à […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/08/2...