Les promesses de l’amiante, dit l’asbeste

, par Jean Provencher

La Tribune du 1er mai 1891 vante les mérites de l’asbeste canadien. C’est une substance filamenteuse, pouvant être tissée comme le lin et le coton, et avec laquelle on fait de la toile, du papier, des mèches incombustibles. L’art de tisser l’asbeste était connu des anciens, qui en fabriquaient de la toile dans laquelle ils […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/05/1...