Les quartiers disparus de Montréal : le secteur de l’autoroute Ville-Marie. 13 décembre 1963.

, par Nicolas Bednarz

VM94-C292-0442. 1963.

La mise en place d’un important axe est-ouest traversant l’île de Montréal préoccupe les administrateurs municipaux dès le début du 20e siècle. L’idée semble moderne, fonctionnelle et ressurgit chaque fois que Montréal songe à s’embellir, à développer son territoire ou à s’imposer sur la scène internationale.

VM94-C292-1095. 1963.

En 1958, le maire Sarto Fournier étudie les différents tracés envisagés pour une telle autoroute est-ouest, dont il promet la construction en vue de la prochaine élection. Repris à l’échelle provinciale par l’équipe de Jean Lesage à partir de 1960, le projet se concrétise progressivement sous la forme d’un tronçon de la Transcanadienne, développé dans l’axe de la rue Vitré. Proposé par l’architecte et urbaniste Blanche Lemco Van Ginkel, le tracé adopté traverse la ville de Westmount et les arrondissements Le Sud-Ouest et Ville-Marie, depuis l’actuel échangeur Turcot à l’ouest jusqu’à la rue Saint-Clément à l’est.

VM94-C292-0020. 1963.

En décembre 1963, l’administration municipale réalise un premier inventaire photographique des habitations qui doivent être démolies pour faire place à la nouvelle infrastructure. Les photographes de la Ville sillonnent le secteur, comme ils l’ont fait peu de temps avant pour les quartiers rasés du Red Light ou du Village-aux-Oies. Chaque façade et chaque intérieur font l’objet d’une numérotation détaillée.

VM94-C292-0796. 1963.

En tout, près de 15 000 personnes seront déplacées tout au long de la construction de l’autoroute Ville-Marie. En 1967, 850 familles sont déjà expropriées dans le secteur ouest du tronçon. 280 d’entre elles, situées sur la rue Selby, sont notamment contraintes de quitter suite des pressions constantes des autorités, qui coupent régulièrement l’eau, l’électricité ou le gaz sans avertissement. À la fin du projet, ce seront environ 3300 familles qui auront été expropriées.

Dans le cadre de ce quatrième article sur nos quartiers disparus, les Archives de Montréal vous proposent aujourd’hui une sélection de 137 photographies tirées d’un reportage de 1963 :

http://www.flickr.com/photos/archivesmontreal/sets/72157636912074984/

Ce reportage complet de 1650 clichés est par ailleurs accessible au sein de notre catalogue, à l’adresse suivante :

VM094,SY,SS1,SSS3,D292 :
http://archivesdemontreal.ica-atom.org/c292-quartier-demoli-autoroute-ville-marie ;rad

Voir en ligne : http://archivesdemontreal.com/2013/...