« Les superstitions chinoises »

, par Jean Provencher

Les fils du Ciel, on le sait, sont très superstitieux. La « Revue d’Asie » énumère quelques superstitions chinoises. Heureux celui qui peut suspendre à la porte de sa chambre un couteau ayant servi à un assassin : pas un esprit n’osera s’approcher. Des feuilles d’iris ou d’armoise placées au-dessus du lit, une branche de pêcher en fleurs […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/01/1...