« Ma cigarette »

, par Jean Provencher

J’aime ma cigarette et sa fine fumée, Qui, lentement, s’enroule en l’air, caracolant. Lorsque j’en suis des yeux la spirale embaumée, Je rêve à ton amour, comme elle vacillant. Dans les nuages bleus que fait ma cigarette, Ta beauté m’apparaît et je crois la saisir… Mais c’est une chimère et, comme toi, coquette, Elle […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/03/0...