Mais que fait le père de famille dans tout cela ?

, par Jean Provencher

Voici, décidément, venir le printemps, saison bénie où, comme le disait Théodore de Banville : « Où toute créature a le cœur plein d’ivresse, Excepté les pervers et les marchands de bois. » Ce n’est pas cependant sans une sourde inquiétude que les pères de famille voient pointer les premières verdures. Instruits par l’expérience, ils savent, […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/04/2...