Manifestation de 1 500 membres de l’Alliance de la fonction publique à Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les piquteurs se trouvaient à l’entrée du stationnement situé à l’arrière de l’édifice d’Emploi et Immigration Canada, angle Saint-Urbain et Sainte-Catherine, lorsqu’un cadre s’est lancé sur eux, blessant trois grévistes avec sa voiture. En quelques heures, une manifestation d’appui à l’endroit des manifestants blessés a été mise sur pied. Les autorités ont dû faire appel à l’escouade anti-émeute pour permettre à une trentaine d’employés affectés à des postes désignés « essentiels » d’entrer au travail.
Les piquteurs se trouvaient à l’entrée du stationnement situé à l’arrière de l’édifice d’Emploi et Immigration Canada, angle Saint-Urbain et Sainte-Catherine, lorsqu’un cadre s’est lancé sur eux, blessant trois grévistes avec sa voiture. En quelques heures, une manifestation d’appui à l’endroit des manifestants blessés a été mise sur pied. Les autorités ont dû faire appel à l’escouade anti-émeute pour permettre à une trentaine d’employés affectés à des postes désignés « essentiels » d’entrer au travail.
Source : Le Devoir, 13 septembre 1980, p.2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...