Marcel Bélanger : un acteur du développement littéraire québécois des années 70-80

, par Instantanés

Portrait de Marcel Bélanger, [198-]. BAnQ Vieux-Montréal (P892, S1,D4). Photographe non identifié.

Portrait de Marcel Bélanger, [198-]. BAnQ Vieux-Montréal (P892, S1,D4). Photographe non identifié.

L’implication de l’auteur Marcel Bélanger dans le milieu culturel des années 70-80 est indéniable. BAnQ Vieux-Montréal offre de découvrir le fonds d’archives de Marcel Bélanger à travers une vaste correspondance échangée entre l’auteur et bon nombre de personnalités qui ont contribué à forger la culture québécoise. Que ce soit les liens d’amitié avec Yves Beauchemin, Gilles Cyr, Gilbert Langevin et Rina Lasnier, les discussions professionnelles avec Pierre Nepveu, Jean-Guy Pilon et Guy Robert ou encore les nombreux échanges avec des revues et maisons d’édition, les documents sont d’un grand intérêt pour témoigner du développement littéraire québécois des années 70-80. Mentionnons également des lettres de Gaston Miron accompagnées d’une version manuscrite du poème Le Temps de son corps fut bref. Outre cette correspondance, Marcel Bélanger a interviewé plusieurs acteurs importants du milieu culturel tels que Léon Bellefleur, Claire Beaugrand-Champagne, Claude Jutra, Jean-Paul Riopelle et Michel Tremblay, dont les enregistrements audio ou les verbatims sont conservés dans le fonds.

 Marcel Bélanger est né à Berthierville le 5 juin 1943. Il obtient une licence en lettres de l’Université Laval en 1968, puis une maîtrise et un doctorat de l’université d’Aix-en-Provence. Dès 1972, il enseigne au Département des littératures de la Faculté des lettres de l’Université Laval. Il a été animateur d’émissions radiophoniques diffusées à Radio-Canada pour lesquelles il a produit nombre d’entrevues avec des personnalités du milieu culturel. Très actif dans le domaine littéraire, il a été directeur de la revue Livres et auteurs québécois de 1975 à 1978 et de la revue Estuaire à partir de 1980 et il a fondé et dirigé les Éditions Parallèles de 1976 à 1980. Affectionnant particulièrement la poésie, il a publié quelques recueils ainsi que des romans et essais. Mentionnons parmi ses œuvres Cela seul, D’où surgi, La Dérive et la chute, L’Espace de la disparition, Pierre de cécité, Plein-vent et Prélude à la parole, publications qu’il signa vers la fin de sa vie sous le pseudonyme de Kraxi. C’est d’ailleurs à travers environ 1,5 mètre de documents textuels comprenant des manuscrits de ses recueils ainsi que de nombreux inédits que les chercheurs pourront étudier le parcours créatif de l’auteur.

Les Départs (poème), 1964. BAnQ Vieux-Montréal (P892, S1,D7).

Les Départs (poème), 1964. BAnQ Vieux-Montréal (P892, S1,D7).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait du roman La Dérive et la chute, [196?-]. BAnQ Vieux-Montréal (P982, S2,SS2, D9).

Extrait du roman La Dérive et la chute, [196 ?-]. BAnQ Vieux-Montréal (P982, S2,SS2, D9).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Caroline Beaulne, stagiaire de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (supervisée par Hélène Fortier, archiviste-coordonnatrice) – BAnQ Vieux-Montréal

Cet article Marcel Bélanger : un acteur du développement littéraire québécois des années 70-80 est apparu en premier sur Instantanés.

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...