Marie-Anna, la Canadienne

, par Jean-Louis Lessard

Floris Bluther (Fernand Baboulène), Marie-Anna, la Canadienne, Québec, s.n., 1913, 326 pages.

Jacques de Villodin, accompagné d’un
ami, vient d’arriver à Saint-Jacques-de-Grandes-Piles, après trois années de
vagabondages de par le monde. Villodin appartient à la noblesse française. Par hasard, il rencontre Marie-Anna et il en tombe follement amoureux. Dandy,
élégant, beau-parleur, il lui

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...