Méditation sur les envolés

, par Jean Provencher

De circonstance, celui qui signe P. L. y va de ces mots. À lire, d’autant plus que nous n’avons pas la réputation d’avoir pris bien soin de nos cimetières au Québec. Ceux que nous avons perdus Parfois, dans les soirs de novembre, quand je prolonge seul la veillée, le livre commencé me tombe des mains […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/11/0...