Mieux vaut une femme téléphoniste qu’un homme

, par Jean Provencher

Les demoiselles du téléphone sont, paraît-il, indispensables. Non pas à cause des économies que, grâce à leur modeste traitement, le Trésor peut réaliser, ni à cause de leur intelligence… mais parce que le diaphragme du téléphone est impressionné d’une manière plus intelligible par les cordes vocales féminines. La supériorité des femmes sur l’homme à ce […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/01/0...