Mises à pied discriminatoires dans les Forces armées canadiennes

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Déjà, en 1978, un jugement d’appel émis à la suite du congédiement du soldat Jacques Gallant pour homosexualité, stipule que « les relations entre la Reine et son personnel militaire, en aucun cas, ne relèvent de la cour civile. »Déjà, en 1978, un jugement d’appel émis à la suite du congédiement du soldat Jacques Gallant pour homosexualité, stipule que « les relations entre la Reine et son personnel militaire, en aucun cas, ne relèvent de la cour civile. » Source : Canadian Lesbian & Gay Archives. www.web.net/archives/what/papers/docs/wegotdet.htm (24 août 2001)

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...