Mission commerciale québécoise au Pérou et en Argentine

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les échanges du Québec avec l’Argentine s’élèvent actuellement à 105 millions de dollars par année, soit 41 millions en exportations et 64 millions en importations. Quant au Pérou, on y vend annuellement pour l’équivalent de 28 millions dans des secteurs comme les télécommunications, le papier journal, l’amiante, les produits alimentaires et l’équipement minier. « Nous sommes là pour ouvrir les portes, pour signer des accords, pour dénouer des situations lorsque c’est plus difficile » souligne le ministre Landry. Le Pérou et l’Argentine sont parmi les dix pays qui ont connu les meilleurs taux de croissance l’an dernier.Les échanges du Québec avec l’Argentine s’élèvent actuellement à 105 millions de dollars par année, soit 41 millions en exportations et 64 millions en importations. Quant au Pérou, on y vend annuellement pour l’équivalent de 28 millions dans des secteurs comme les télécommunications, le papier journal, l’amiante, les produits alimentaires et l’équipement minier. « Nous sommes là pour ouvrir les portes, pour signer des accords, pour dénouer des situations lorsque c’est plus difficile » souligne le ministre Landry. Le Pérou et l’Argentine sont parmi les dix pays qui ont connu les meilleurs taux de croissance l’an dernier. Source : Le Devoir, 19 septembre 1997, p.A8.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...