Moi, c’est l’Autre. L’histoire des Franco-Américains dans la culture populaire télévisuelle et cinématographique au Québec (1949-1992)1

Pierre Lavoie
| :
Dans cet article, l’auteur propose de mettre à profit l’historiographie existante et des sources télévisuelles et cinématographiques populaires, telles qu’Entre chien et loup et Les Tisserands du pouvoir, pour analyser les représentations de l’histoire des migrations canadiennes-françaises en Nouvelle-Angleterre au Québec après la Seconde Guerre mondiale. Il appert qu’après avoir progressivement développé une identification collective distincte au cours du siècle des grandes migrations (1840-1930), les Franco-Américains ont été dépossédés symboliquement de cette distinction par l’appropriation de leur histoire dans le cadre des conflits linguistiques et identitaires du Québec de la fin des années 1980.
| :
In this paper, the author analyzes the historical representations of the French-Canadian migrations to New England in Quebec’s culture after the Second World War, using historiography as well as popular television and film sources such as Entre chien et loup and Les Tisserands du pouvoir. It appears that even though they gradually developed a distinct collective identification during the migration century (1840–1930), the Franco-Americans of New England were symbolically dispossessed of this distinction by the appropriation of their history by many Quebecers in the midst of their language and identity debates of the late 1980s.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1048515ar