Mon cher ami Paul est parti

, par Jean Provencher

Avec toute sa tête, mais un vieux corps qui le lâchait. Nous étions plusieurs suspendus à ce moment fatidique. Hier soir, à 23 heures, je dormais. Le téléphone a sonné trois fois et la personne n’a pas laissé de message. « Paul est mort » que je me suis dit. Nous fûmes très proches du […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/04/2...