Mondialiser la littérature québécoise : la collaboration d’Hubert Aquin à Liberté (1961-1969)

Isabelle Kirouac Massicotte
Hubert Aquin a oeuvré à Liberté pendant toute une décennie, mais ses rôles de directeur (1961-1962) et de collaborateur à la revue ont bien peu retenu l’attention de la critique. En fait, la collaboration d’Aquin à la revue est souvent réduite à « La fatigue culturelle du Canada français » (1962). Dans cet article, j’aborderai ce qui m’apparaît être le grand projet porté par Aquin dans ses années à la revue : mondialiser la littérature québécoise. Je crois que la vision aquinienne d’une littérature québécoise mondialisée n’exclut pas le politique qui, chez l’auteur, suit une logique et un mouvement similaires à ceux de la création littéraire. Il s’agira donc de caractériser ce projet littéraire à partir de prises de position d’Aquin et de textes à teneur davantage politique.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/men...