Monsieur Parizeau et BAnQ Vieux-Montréal

, par Instantanés

Jacques Parizeau à BAnQ Vieux-Montréal, 15 avril 2008. Webmasterfonds, Wikimedia.

Jacques Parizeau à BAnQ Vieux-Montréal, 15 avril 2008. Webmasterfonds, Wikimedia.

Je l’ai croisé un matin dans le majestueux hall d’entrée de BAnQ Vieux-Montréal. C’était une des dernières fois qu’il était venu travailler au bureau de recherche qu’il avait ici. Il descendait les escaliers avec sa canne. J’ai remarqué qu’il vieillissait, mais il était quand même resté un homme digne et vaillant. Le croiser il y a quelques années en arrivant au travail m’a fait plaisir !

 

BAnQ Vieux-Montréal a une histoire commune avec ce personnage. D’abord, nous sommes logés dans les locaux de l’ancienne École des hautes études commerciales, institution qu’a fréquentée Jacques Parizeau une grande partie de sa vie. Il y a fait ses études en sciences commerciales et y a enseigné et assumé des fonctions administratives. C’est une des raisons pour lesquelles il a longtemps gardé un bureau ici.

 

Grâce à mes fonctions d’archiviste et de coordonnateur des services de diffusion des archives à BAnQ Vieux-Montréal, j’ai eu la chance énorme de discuter avec Monsieur Parizeau à quelques reprises. Bien sûr, l’homme, son charisme et sa prestance m’ont impressionné, mais ce sont bien davantage sa vivacité intellectuelle, sa curiosité et son émerveillement pour la jeunesse qui demeurent dans mon souvenir. Monsieur Parizeau avait une foi inébranlable envers la jeunesse québécoise ; ce qu’elle pourra réaliser dans les années à venir l’animait d’une grande énergie. Il a été à l’origine du projet de recherche auquel BAnQ a collaboré avec l’IREC, un institut de recherche qu’il a lui-même fondé.

 Frédéric Giuliano,

archiviste coordonnateur à BAnQ Vieux-Montréal

 

Parizeau passait régulièrement devant mon bureau et ne manquait jamais de prendre des nouvelles de ma fille. J’en garde un bon souvenir.

Paul-André Leclerc,

archiviste à BAnQ Vieux-Montréal

 

De plus, BAnQ Vieux-Montréal conserve les documents personnels, familiaux et professionnels de Jacques Parizeau. Une archiviste et une technicienne en documentation ont eu le plaisir de trier, de classer, de décrire et de conditionner le fonds d’archives de ce grand homme durant plusieurs mois.

 

Jacques Parizeau, 1960-1970 (P697, S1, SS1, SSS16, D78, P65 et P68). Antoine Desilets.

Jacques Parizeau, 1960-1970 (P697, S1, SS1, SSS16, D78, P65 et P68). Antoine Desilets.

J’ai eu la chance de traiter l’exceptionnel fonds d’archives de ce grand serviteur de l’État.

Marthe Léger,

archiviste à BAnQ Vieux-Montréal

 

 

L’année où j’ai travaillé avec M. Parizeau sur l’accessibilité des documents de la période référendaire fut extrêmement riche en apprentissages. Jacques Parizeau était un véritable livre d’histoire. J’avais l’impression de vivre les événements avec lui !

Estelle Brisson,

archiviste à BAnQ Vieux-Montréal

Caricatures de Berthio, 24 août 1993. BAnQ Vieux-Montréal (P173, S5). Roland Berthiaume.

Caricatures de Berthio, 24 août 1993. BAnQ Vieux-Montréal (P173, S5). Roland Berthiaume.

De belles photographies de Jacques Parizeau sont disponibles en ligne et de nombreux autres documents d’archives concernant cet homme sont accessibles dans différents fonds d’archives, notamment plusieurs caricatures en format numérique provenant du fonds Jean-Marc Phaneuf (P575, S4, SS4), ainsi que des fonds de journaux, de photographes et de ministères, puisqu’il a contribué à de nombreux projets nationaux.

339 photographies de Jacques Parizeau sont accessibles accessibles en ligne (P697, S1, SS1, SSS16, D78). Fonds Antoine Desilets.

 

Nous sommes fiers de garder les traces de mémoire, les témoignages des faits de la vie et les documents témoins des souvenirs racontés de Monsieur Jacques Parizeau.

 

Marie-Pierre Nault, archiviste – BAnQ Vieux-Montréal

Cet article Monsieur Parizeau et BAnQ Vieux-Montréal est apparu en premier sur Instantanés.

Voir en ligne : http://blogues.banq.qc.ca/instantan...