« Mort aux Teddy Bears »

, par Jean Provencher

Souvent, le jeune enfant aime un toutou, une poupée, même sa douillette, en quelque sorte une prise au sol pour lui, une complicité faisant renaître sa confiance, un instant échappée. Tout juste au début du 20e siècle, fait nouveau, il peut se retrouver ami d’un ourson. À Montréal, le 21 juillet 1907, un chroniqueur de […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/07/2...