Mouvement de protestation des gardiens de prison

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Environ 450 gardiens occupent six prisons qui sont sous juridiction provinciale, dont Bordeaux. Ils réclament un salaire semblable à ceux qui travaillent dans les prisons fédérales et qui gagneraient 1 500 $ de plus par année. Le ministre de la Justice du Québec, Jérôme Choquette demande aux gardiens de cesser l’occupation à partir de minuit. En échange, le gouvernement n’entamera aucune sanction contre ces derniers et promet une négociation avec leurs représentants syndicaux le 3 février prochain.Environ 450 gardiens occupent six prisons qui sont sous juridiction provinciale, dont Bordeaux. Ils réclament un salaire semblable à ceux qui travaillent dans les prisons fédérales et qui gagneraient 1 500 $ de plus par année. Le ministre de la Justice du Québec, Jérôme Choquette demande aux gardiens de cesser l’occupation à partir de minuit. En échange, le gouvernement n’entamera aucune sanction contre ces derniers et promet une négociation avec leurs représentants syndicaux le 3 février prochain. Source : Le Devoir, 31 janvier 1972, p.1-6.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...