Municipalisation du service d’électricité à Sherbrooke

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La ville de Sherbrooke construit alors de nouvelles centrales à Rock Forest et à Weedon dans le but d’accroître sa production. De plus, elle propose des tarifs préférentiels aux industriels désireux de s’établir sur son territoire. Soulignons que plusieurs municipalités des Cantons de l’Est procédaient à la municipalisation de leur réseau électrique quelques années auparavant, dont Granby (1898) et Coaticook (1903).La ville de Sherbrooke construit alors de nouvelles centrales à Rock Forest et à Weedon dans le but d’accroître sa production. De plus, elle propose des tarifs préférentiels aux industriels désireux de s’établir sur son territoire. Soulignons que plusieurs municipalités des Cantons de l’Est procédaient à la municipalisation de leur réseau électrique quelques années auparavant, dont Granby (1898) et Coaticook (1903). Source : Jean-Pierre Kesteman, Peter Southam, Diane Saint-Pierre, Histoire des Cantons de l’Est, Coll. « Les régions du Québec », Québec, IQRC, 1998, p.383.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...