NOËL DE PÈRE (LeMyre)

, par Jean-Louis Lessard

Il rêve près du feu qui pétille et qui chante,Le pauvre homme, si seul, en cette nuit qu’enchanteL’écho du carillon joyeux du vieux clocher.Il rêve aux vieux noëls, et ses yeux vont chercher,Dans la flamme joyeuse, un souvenir d’ivresse,Souvenir de bonheur, d’amour et de tendresse.Cette nuit où, tout seul, il se sent malheureux,Tout son passé revient vivre devant ses yeux.

C’est

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...