Nérée Beauchemin, un poète peu connu

, par Jean Provencher

De tous les poètes québécois de son temps, Beauchemin (1850-1931) est celui qui écrivait, je trouve, de la manière la plus ancienne, la moins semblable à ses semblables. Lorsque ses poèmes étaient trempés dans l’eau bénite, o la la qu’ils sont aujourd’hui difficilement supportables. Mais d’autres ont mieux vieilli ; celui-ci, par exemple, qui fait […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/11/0...