Nomination d’André Laurendeau au poste de chef provincial du Bloc populaire

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Certaines divergences séparent les candidats du Bloc ainsi que leurs partisans qui sont partagés quant à la pertinence d’établir une aile provinciale. Des tensions sont perceptibles entre les tenants des deux tendances et même entre les chefs Raymond et Laurendeau. Les insuccès du Bloc lors des élections fédérales de 1945 entraîneront son déclin et sa disparition de la scène provinciale et fédérale.Certaines divergences séparent les candidats du Bloc ainsi que leurs partisans qui sont partagés quant à la pertinence d’établir une aile provinciale. Des tensions sont perceptibles entre les tenants des deux tendances et même entre les chefs Raymond et Laurendeau. Les insuccès du Bloc lors des élections fédérales de 1945 entraîneront son déclin et sa disparition de la scène provinciale et fédérale. Source : Le Devoir, 4 février 1944, p.3, 6-7, 5 février 1944, p.1 et 3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...