Nomination de Lise Thibault au poste de lieutenant-gouverneur du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Lise Thibault succédera à Jean-Louis Roux qui a quitté ses fonctions dans la controverse le 8 décembre 1995. Satisfait de la nomination de madame Thibault, mais irrité de voir qu’elle a été faite par le premier ministre du Canada, Jean Chrétien, sans qu’il ait été consulté, le premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, déclare : « Je vais m’assurer que la cérémonie se fasse avec tous les égards dus au rang de la personne qui accède à ce poste ». Lise Thibault sera encore en poste à la fin du XXe siècle.Lise Thibault succédera à Jean-Louis Roux qui a quitté ses fonctions dans la controverse le 8 décembre 1995. Satisfait de la nomination de madame Thibault, mais irrité de voir qu’elle a été faite par le premier ministre du Canada, Jean Chrétien, sans qu’il ait été consulté, le premier ministre du Québec, Lucien Bouchard, déclare : « Je vais m’assurer que la cérémonie se fasse avec tous les égards dus au rang de la personne qui accède à ce poste ». Lise Thibault sera encore en poste à la fin du XXe siècle. Source : Le Devoir, 13 décembre 1996, p.A4. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2183.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...