Nomination de Mgr Philippe Desranleau comme évêque du diocèse de Sherbrooke

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Philippe Desranleau administrait comme coadjuteur le diocèse de Sherbrooke depuis 1937. Trois ans après avoir reçu sa consécration épiscopale, il est nommé évêque de Sherbrooke, le 12 février 1941. En 1951, lorsque Sherbrooke deviendra un archidiocèse, il recevra le titre d’archevêque. À la suite du décès de Mgr Philippe Desranleau, le 28 mai 1952, c’est Georges Cabana qui prendra sa succession.Philippe Desranleau administrait comme coadjuteur le diocèse de Sherbrooke depuis 1937. Trois ans après avoir reçu sa consécration épiscopale, il est nommé évêque de Sherbrooke, le 12 février 1941. En 1951, lorsque Sherbrooke deviendra un archidiocèse, il recevra le titre d’archevêque. À la suite du décès de Mgr Philippe Desranleau, le 28 mai 1952, c’est Georges Cabana qui prendra sa succession. Source : Envoi d’un document par l’archevêché de Sherbrooke.
André Chapeau et al., Les évêques catholiques du Canada/Canadian R.C. Bishops 1658-1979, Centre de recherche en histoire religieuse du Canada, Université Saint-Paul, 1980, p.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...