Nomination de Monseigneur Vincent Piette comme recteur de l’Université de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Piettre restera en poste jusqu’en 1934. Après les années difficiles marquées par les incendies de 1919 et 1922, l’Université de Montréal envisagera des projets d’expansion qui seront cependant remis en question par la crise économique. Piettre restera en poste jusqu’en 1934. Après les années difficiles marquées par les incendies de 1919 et 1922, l’Université de Montréal envisagera des projets d’expansion qui seront cependant remis en question par la crise économique. Source : Le Devoir, 28 février 1923, p.3.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...