Nous sommes mieux d’attendre encore un peu avant de mourir

, par Jean Provencher

C’est ce que je disais à mon ami Jean. Car depuis quelques années, très peu d’années, nous sommes à procéder une toute nouvelle lecture de la vie. Ça se voit, ça se lit partout. Et nos traités sur lesquels nous nous appuyons depuis un moment, sur les bêtes, les oiseaux, les plantes et nous-mêmes, par […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2018/02/0...