Nous voici à Saint-Jean-sur-Richelieu

, par Jean Provencher

Dimanche dernier [le 9 novembre], une pluie froide et battante rendait les promeneurs rares et faisait désertes les rues de notre ville. Un vent de sud d’une violence à tout balayer a fait monter l’eau du Richelieu de deux pieds et demi [76 mm]. La tempête devait être furieuse sur le lac [Saint-Pierre]. Le […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/11/0...