Nouveau retour à ces poèmes des temps d’hier

, par Jean Provencher

Le Canadien Quand il vous vit, forêts immenses, Qui jetiez dans l’air vos semences Que les vents au loin porteront, Humble gloire à lui seul donnée, Le Canadien prit sa cognée, Le Canadien fut bûcheron. Quand il te vit, mère féconde, Capable de nourrir le Monde, Dans ta séculaire grandeur, O Terre Promise apparue […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/06/0...