Obtention d’un prix hommage par le pinaiste de jazz Oliver Jones

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Extrêmement prolifique, Oliver Jones a produit treize albums jazz entre 1985 et 2000. L’hommage de la SOCAN veut souligner le travail de ce grand pianiste québécois qui a accepté son prix avec une note d’humour : « Je ne sais pas si c’est parce que c’est ma dernière année de carrière, mais ça fait chaud au coeur. » Extrêmement prolifique, Oliver Jones a produit treize albums jazz entre 1985 et 2000. L’hommage de la SOCAN veut souligner le travail de ce grand pianiste québécois qui a accepté son prix avec une note d’humour : « Je ne sais pas si c’est parce que c’est ma dernière année de carrière, mais ça fait chaud au coeur. » Source : La Presse, 10 novembre 1999, p.E1.
http://www.adisq.com/adisq2000/artistes/construction/construction.html#P

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...