Obtention de quatre trophées Félix par le chanteur Éric Lapointe

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Depuis le lancement de son premier album, « Obsession », en 1994 (plus de 210 000 copies vendues), Éric Lapointe connaît une grande popularité auprès du public québécois. Viennent ensuite « Invitez les Vautours », en 1996 (160 000 copies vendues), et « À l’ombre de l’ange », certifié double platine en septembre 2000 (225 000 copies vendues). Les trois premiers albums ont donc été certifiés « platine », une marque d’estime impressionnante. Gagnant du Félix de la découverte de l’année et de l’album rock au gala de l’ADISQ, en 1995, Lapointe accumule les nominations et les prix depuis ce temps. Parmi ses succès, soulignons « N’importe quoi », « Mon ange », « Ma gueule ».Depuis le lancement de son premier album, « Obsession », en 1994 (plus de 210 000 copies vendues), Éric Lapointe connaît une grande popularité auprès du public québécois. Viennent ensuite « Invitez les Vautours », en 1996 (160 000 copies vendues), et « À l’ombre de l’ange », certifié double platine en septembre 2000 (225 000 copies vendues). Les trois premiers albums ont donc été certifiés « platine », une marque d’estime impressionnante. Gagnant du Félix de la découverte de l’année et de l’album rock au gala de l’ADISQ, en 1995, Lapointe accumule les nominations et les prix depuis ce temps. Parmi ses succès, soulignons « N’importe quoi », « Mon ange », « Ma gueule ». Source : http://www.adisq.com/adisq2000/artistes/construction/construction.html#P

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...