Obtention de trois trophées individuels par le hockeyeur Martin Saint-Louis

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Saint-Louis reçoit trois trophées individuels majeurs : le Art-Ross, le Lester-B. Pearson et le Hart. Le Art-Ross n&#8217 ;est pas une surprise puisqu&#8217 ;il récompense le meilleur pointeur de la saison régulière, un titre que Saint-Louis a décroché plusieurs semaines auparavant grâce à une récolte de 38 buts, 56 passes et 94 points. Le Lester-B. Pearson honore le joueur le plus utile, tel que déterminé par des joueurs de la LNH, alors que le Hart est le choix des journalistes pour le même titre. Seulement huit joueurs ont remporté le Art-Ross, le Hart et la coupe Stanley au cours de la même saison, un exploit que Saint-Louis vient de signer avec le Lightning. D&#8217 ;autres membres de sa formation sont également honorés au cours de cette soirée, dont Brad Richards (Lady-Byng) et l&#8217 ;entraîneur John Tortorella (Jack-Adams). Enfin, Martin Saint-Louis figure sur la première équipe d&#8217 ;étoiles de la LNH en compagnie d&#8217 ;un autre Québécois, le cerbère Martin Brodeur, récipiendaire des trophées Vézina et Bill-Jennings.Saint-Louis reçoit trois trophées individuels majeurs : le Art-Ross, le Lester-B. Pearson et le Hart. Le Art-Ross n&#8217 ;est pas une surprise puisqu&#8217 ;il récompense le meilleur pointeur de la saison régulière, un titre que Saint-Louis a décroché plusieurs semaines auparavant grâce à une récolte de 38 buts, 56 passes et 94 points. Le Lester-B. Pearson honore le joueur le plus utile, tel que déterminé par des joueurs de la LNH, alors que le Hart est le choix des journalistes pour le même titre. Seulement huit joueurs ont remporté le Art-Ross, le Hart et la coupe Stanley au cours de la même saison, un exploit que Saint-Louis vient de signer avec le Lightning. D&#8217 ;autres membres de sa formation sont également honorés au cours de cette soirée, dont Brad Richards (Lady-Byng) et l&#8217 ;entraîneur John Tortorella (Jack-Adams). Enfin, Martin Saint-Louis figure sur la première équipe d&#8217 ;étoiles de la LNH en compagnie d&#8217 ;un autre Québécois, le cerbère Martin Brodeur, récipiendaire des trophées Vézina et Bill-Jennings. Source : La Presse, 11 juin 2004, p.S16.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...