Obtention du Grand prix du festival de Tokyo par René Simard

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Simard interprète à cette occasion « Le plafond vert », une chanson dont les paroles sont en français et en japonais. Le Grand prix de Tokyo s’accompagne d’une bourse de 11 000 $. Déjà une vedette au Québec, René Simard connaîtra une notoriété encore plus grande avec les années 70, notamment grâce au « René Simard Show » que présentera la CBC de 1977 à 1979.Simard interprète à cette occasion « Le plafond vert », une chanson dont les paroles sont en français et en japonais. Le Grand prix de Tokyo s’accompagne d’une bourse de 11 000 $. Déjà une vedette au Québec, René Simard connaîtra une notoriété encore plus grande avec les années 70, notamment grâce au « René Simard Show » que présentera la CBC de 1977 à 1979. Source : La Presse, 1er juin 1974, p.1.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...