Octroi du mandat de gérance des travaux du chantier de la baie James

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La Fédération des ingénieurs du Québec ainsi que l’Association des diplômés de l’Université de Montréal s’inquiètent de ce que le contrat de gérance des travaux de la baie James ait été confié à une firme étrangère. Pour le président de la Société d’exploitation de la baie James (SEBJ), Robert Boyd, cette décision a été prise pour éviter une situation de conflits d’intérêts avec les firmes d’ingénieries québécoises déjà impliquées dans le projet au niveau des travaux. La Fédération des ingénieurs du Québec ainsi que l’Association des diplômés de l’Université de Montréal s’inquiètent de ce que le contrat de gérance des travaux de la baie James ait été confié à une firme étrangère. Pour le président de la Société d’exploitation de la baie James (SEBJ), Robert Boyd, cette décision a été prise pour éviter une situation de conflits d’intérêts avec les firmes d’ingénieries québécoises déjà impliquées dans le projet au niveau des travaux. Source : Clarence Hogue, André Bolduc et Daniel Larouche, Québec : un siècle d’électricité, Montréal, Libre Expression, 1979, p.353-386.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...