Ouverture d’une conférence fédérale-provinciale sur la Constitution

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Selon les participants, le processus continue de progresser même si des différends persistent, notamment en ce qui a trait à la répartition des compétences en matière de sécurité du revenu et de services sociaux. Selon le premier ministre du Québec, Jean-Jacques Bertrand, devant l’indifférence des autres provinces canadiennes, le Québec se trouve isolé dans la bataille pour la récupération des prérogatives en matière de sécurité sociale. Bertrand soutient que : « Le sentiment d’appartenance à la communauté canadienne sera d’autant plus fort à mon avis, lorsque les États membres de la fédération seront perçus comme des gouvernements adultes, capables d’assumer leurs responsabilités et non comme des succursales d’un gouvernement central omnipotent. À cet égard, je crains fort que la méthode utilisée par le gouvernement du Canada dans la recherche d’un esprit communautaire, méthode qui consiste à diminuer les pouvoirs des provinces, n’aboutisse aux résultats inverses, du moins en ce qui concerne le Québec. »Selon les participants, le processus continue de progresser même si des différends persistent, notamment en ce qui a trait à la répartition des compétences en matière de sécurité du revenu et de services sociaux. Selon le premier ministre du Québec, Jean-Jacques Bertrand, devant l’indifférence des autres provinces canadiennes, le Québec se trouve isolé dans la bataille pour la récupération des prérogatives en matière de sécurité sociale. Bertrand soutient que : « Le sentiment d’appartenance à la communauté canadienne sera d’autant plus fort à mon avis, lorsque les États membres de la fédération seront perçus comme des gouvernements adultes, capables d’assumer leurs responsabilités et non comme des succursales d’un gouvernement central omnipotent. À cet égard, je crains fort que la méthode utilisée par le gouvernement du Canada dans la recherche d’un esprit communautaire, méthode qui consiste à diminuer les pouvoirs des provinces, n’aboutisse aux résultats inverses, du moins en ce qui concerne le Québec. » Source : Le Devoir, 8 décembre 1969, p.1-2. 9 décembre 1969, p.1-2.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...