Ouverture de l’assemblée constituante de l’Association internationale des maires francophones

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Au terme de cette rencontre, les délégués s’entendent pour échanger de l’expertise et des ressources dans une foule de domaines comme l’utilisation du sol urbain, le transport et la pollution. Aux yeux du président élu, le maire de Paris, Jacques Chirac, les maires des capitales francophones « se trouvent bien isolés face aux problèmes qui sont les leurs. » C’est le maire de Québec, Jean Pelletier, qui est le premier vice-président de l’histoire de cette association dont le secrétariat permanent sera établi à Paris. Le prochain rendez-vous des maires francophones est prévu pour février 1980, en Afrique.Au terme de cette rencontre, les délégués s’entendent pour échanger de l’expertise et des ressources dans une foule de domaines comme l’utilisation du sol urbain, le transport et la pollution. Aux yeux du président élu, le maire de Paris, Jacques Chirac, les maires des capitales francophones « se trouvent bien isolés face aux problèmes qui sont les leurs. » C’est le maire de Québec, Jean Pelletier, qui est le premier vice-président de l’histoire de cette association dont le secrétariat permanent sera établi à Paris. Le prochain rendez-vous des maires francophones est prévu pour février 1980, en Afrique. Source : Le Devoir, 2 mai 1979, p.6, 3 mai 1979, p.3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...