Participation du Bloc-Pot à l’élection générale provinciale

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’article numéro un du Bloc-Pot préconise la décriminalisation de la possession et de la culture de la marijuana. Cette formation, dont un des slogans est « Il faut que ça roule », présente des candidats dans Chambly, Deux-Montagnes, Argenteuil, Crémazie, L’Assomption, Laurier-Dorion, Laval-des-Rapides, Marguerite-d’Youville, Marie-Victorin, Mille-Îles, Outremont, Prévost, Rosemont, Robert-Baldwin, Saint-Jean, Sainte-Marie-Saint-Jacques, Verdun, Vimont, Rimouski, Rivière-du-Loup et Sherbrooke. Elle ne parviendra toutefois à en faire élire aucun.L’article numéro un du Bloc-Pot préconise la décriminalisation de la possession et de la culture de la marijuana. Cette formation, dont un des slogans est « Il faut que ça roule », présente des candidats dans Chambly, Deux-Montagnes, Argenteuil, Crémazie, L’Assomption, Laurier-Dorion, Laval-des-Rapides, Marguerite-d’Youville, Marie-Victorin, Mille-Îles, Outremont, Prévost, Rosemont, Robert-Baldwin, Saint-Jean, Sainte-Marie-Saint-Jacques, Verdun, Vimont, Rimouski, Rivière-du-Loup et Sherbrooke. Elle ne parviendra toutefois à en faire élire aucun. Source : www.blocpot.qc.ca/  ;
La Presse, 25 novembre 1998, p.B4.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...