Parution du premier numéro du journal « Le Nationaliste »

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

« Le Nationaliste » sert d’organe à la Ligue nationaliste, un mouvement dont le programme se résume en trois points : autonomie canadienne dans l’Empire, autonomie des provinces dans le Canada et une politique exclusivement canadienne. Jusqu’en 1910, ce journal est au coeur de tous les grands combats politiques. Par contre, la fondation du « Devoir » par Henri Bourassa, en 1910, reléguera « Le Nationaliste » au second plan. Finalement, le 28 septembre 1922, il fusionnera avec le « Devoir » et deviendra « Le Nationaliste et le Devoir », une édition du samedi.« Le Nationaliste » sert d’organe à la Ligue nationaliste, un mouvement dont le programme se résume en trois points : autonomie canadienne dans l’Empire, autonomie des provinces dans le Canada et une politique exclusivement canadienne. Jusqu’en 1910, ce journal est au coeur de tous les grands combats politiques. Par contre, la fondation du « Devoir » par Henri Bourassa, en 1910, reléguera « Le Nationaliste » au second plan. Finalement, le 28 septembre 1922, il fusionnera avec le « Devoir » et deviendra « Le Nationaliste et le Devoir », une édition du samedi. Source : André Beaulieu et Jean Hamelin, La presse québécoise des origines à nos jours, tome 4, Québec, Presses de l’Université Laval, 1979, p. 186-188.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...