Passage de Gabrielle Réjane à l’Auditorium de Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le passage de ces vedettes du théâtre français est soumis à une critique sévère des autorités ecclésiastiques et des journaux plus conservateurs. Ainsi, quelques pièces jouées par Réjane sont jugées « immorales et ordurières ». Malgré les avertissements des curés, les salles se remplissent à chaque représentation, au grand bonheur des lettrés et des gens de théâtre.Le passage de ces vedettes du théâtre français est soumis à une critique sévère des autorités ecclésiastiques et des journaux plus conservateurs. Ainsi, quelques pièces jouées par Réjane sont jugées « immorales et ordurières ». Malgré les avertissements des curés, les salles se remplissent à chaque représentation, au grand bonheur des lettrés et des gens de théâtre. Source : Christian Beaucage, Le Théâtre à Québec au début du XXème siècle, Québec, Nuit Blanche, 1996, p.81.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...