Pauvres facteurs !

, par Jean Provencher

Pas facile la vie de livreur de courrier. Nous rencontrons tous les jours dans notre bonne ville de Montréal des facteurs qui portent des fardeaux de mulets, des fardeaux que l’on ne devrait pas demander à un chrétien de charroyer sur ses épaules dans un pays civilisé. Nous appelons l’attention du Maître Général des postes […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/11/1...