Philippe Liébert et l’ancien tabernacle de Saint-Constant

Claude Payer ,Daniel Drouin
| :
En 2016, peu après la parution de l’ouvrage synthèse Les Tabernacles du Québec des xviie et xviiie siècles, un tabernacle méconnu, sculpté vers 1795 par Philippe Liébert (1733-1804) pour l’église de Saint-Constant (Montérégie), est sorti de l’ombre, s’additionnant aux 84 ouvrages déjà recensés. On doit au sculpteur Liébert plus d’une quinzaine d’autels principaux ou encore latéraux, dont l’exceptionnel maître-autel de l’ancien Hôpital Général de Montréal datant des années 1785-1788 et offert par les Soeurs grises au Musée national des beaux-arts du Québec, en 2000. L’ancien tabernacle de Saint-Constant, aujourd’hui en usage dans l’église de Sainte Clotilde (Montérégie), se distingue de la production de Liébert par une architecture inédite et par l’adjonction de deux statuettes atypiques.
| :
In 2016, shortly after the publication of the book entitled Les Tabernacles du Québec des xviie et xviiie siècles, a hitherto unknown tabernacle, carved by Philippe Liébert (1733-1804) for the Church of Saint-Constant (Montérégie) around the year 1795, was discovered and was added to the 84 already identified works. The sculptor Liébert produced more than 15 main or side altars, including the exceptionally beautiful high altar of the former Hôpital Général, in Montréal, created between 1785 and 1788, and offered by the Order of Grey Nuns to the Québec Museum of Fine Arts in 2000. The former tabernacle of Saint-Constant, now in use in the Church of Sainte Clotilde (Montérégie), differs from Liébert’s typical works by its original architectural form, as well as by the addition of two unusual statuettes.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1051323ar

Dans la même rubrique