Plaisirs

, par Jean-Louis Lessard

Éloi de Grandmont, Plaisirs, Montréal, Chanteclerc, 1953, 30 pages (avec une
chanson de Maurice Blackburn).

La poésie d’Éloi de Grandmont n’est pas exempte de naïvetés.
Plaisirs reprend où Premiers secrets nous a laissés. Il en
était à poétiser son enfance et ses premières amourettes et il poursuit dans la
même veine. On se retrouve dans l’atmosphère des années 50, ne serait-ce que
par les

Voir en ligne : https://laurentiana.blogspot.com/20...