Poète à la vue du Passerin indigo

, par Jean Provencher

J’aime beaucoup le naturaliste James MacPherson Le Moine (1825-1912). Manifestement indépendant de fortune, il emménage en 1860 à Spencer Grange, une villa construite au cœur d’un domaine d’une quarantaine d’acres à Sillery. Ce lieu va devenir un refuge de paix et un riche lieu d’observation de la nature. Ici, voici James poète, dans le journal […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/01/1...